Le carnaval de Leval-Trahegnies

Le site des sociétés carnavalesques du carnaval

La société "Les Récalcitrants"

Les Récalcitrants

En 1946, les Levallois sortent d’une longue période de guerre et ils ont un grand besoin d’oublier ces terribles années de privation.
Le carnaval qui avait été interrompu pendant 5 ans, reprend tout son essor.

Raymond Cordier, homme bien connu pour son énergie dans la localité, décide de créer une société qui réunit en un seul groupe, les hommes et les femmes de Leval, avides de s’amuser.

Cette société portera le nom des « Infernales » qui regroupe 250 participants.
On remarque tout de suite, l’engouement de la population pour son carnaval mit de côté pendant 5 ans.
Après ces moments difficiles, leur tenue bien modeste, se compose d’un sarrau bleu, d’une casquette de satin noir et d’un foulard rouge autour du cou maintenu par un couvercle de boîte d’allumettes et de sabots. Mais l’important n’est pas vestimentaire mais plutôt populaire.

Notre carnaval se déroule 15 jours après Binche et se passe en une seule et unique journée où les « Infernales » lancent des caramels, les oranges étant hors de prix à l’époque.

En 1947, cette société, toujours aussi nombreuse et animée, améliore quelque peu son costume. Le pantalon ordinaire est remplacé par un pantalon ou une jupe blanche. Cette année là, l’orange est de la partie.

En 1948, ce groupe se divisa en 2 sociétés : les Marins dont leur local fut établi au café Hardas dit « Roucha » situé sur là route de Charleroi et une société de gille : les « Plapids » établie au café « La Concorde » rue H. Trigallez.

En 1954, une nouvelle scission eut lieu, une partie de la société de gilles émigra au café d’Evence Navez : « le Flotch » et prit comme dénomination le nom de « Récalcitrants » l’autre prit le nom « Les Paysans » ayant pour local « Le Stoltz ».

Il est à remarquer que plusieurs membres des « Plapids » prirent une part active à la fondation de la société.

Le président-fondateur de la société « les Récalcitrants » était Jules Wasteels qui présida une bonne dizaine d’années, puis succéda Marius Faucon, puis vint le tour de Robert Strady en 1970. A ce moment le nombre de gilles atteignait le chiffre de 101.

Ensuite la présidente fut reprise par Cyril Deceuster, Claude Vandenpoorten.

En 1983, succéda Serge Vanbelle.

En 1993, Eric Pourbaix est élu président.

En 2004, les « Récalcitrants » reçurent le titre de société royale pour leur 50ème anniversaire d’existence.

Pour finir, depuis 2007, Fabrice Hulin à pris la relève de la présidence.